Puerto Escondido, le Paradis des Surfers (Oaxaca Mexique)

Cette destination côtière du Mexique se situe à travers la Oaxaca, plus précisément au bout de la Cordillère de la Sierra Madre del Sure. En partant de la capitale, Puerto Escondido est d’une distance de 290 kilomètres. La baie autour de la ville forme un paysage pittoresque, mais la crête de ces vagues ; et la crête de ces vagues constitue une véritable attraction pour les surfeurs. En tout cas, c’est une destination paradisiaque, surtout pour les amoureux de belles vagues.

Des vagues impressionnantes

244236

Des vagues hautes et impressionnantes, ce sont les paysages qu’offre le long des superbes plages de Puerto Escondido. Les visiteurs et la population locale aiment à se promener au long de Zicatela pour admirer de près le spectacle des surfeurs. D’ailleurs, c’est la meilleure plage de la ville. Amateurs et professionnels de surf sont nombreux à venir s’exercer entre les vagues impressionnantes de Puerto Escondido. En effet, il est reconnu mondialement comme étant le paradis des Surfers. Il y est également possible de pratiquer de la randonnée subaquatique à distance de plusieurs kilomètres autour des coraux.

D’autres bonnes raisons de découvrir Puerto Escondido

A part le surf, il y a tellement de choses à découvrir dans cette ville Mexicaine. La ville a été construite autour d’une baie bordée d’énormes formations rocheuses.  Impossible de résister face à ce beau paysage ainsi que l’accueil chaleureux des gens.

Le café :

green-coffee-img

 Comme le pays est réputé pour sa production de café, la montagne de l’Oaxaca renferme des plantations remarquables qui produisent les meilleurs cafés du Mexique. Les plantations de Puerto Escondido se trouvent non loin des superbes plages, il s’agit du Pluma Hidalgo.

Le pavé :

3485924934_92899aa611

En tant qu’ancien village de pêcheurs, les rues de Puerto Escondido n’avaient pas de revêtement jusqu’au jour où le développement a débarqué. Avec l’essor du tourisme, certaines rues de la zone commerciale ont été bâties en pavé dont « El Adoquin », la première à être pavée. Depuis, « le pavé » est devenu le nom de cette place en référence au matériau qui la recouvre.

Les tortues :

tortue_1

La côte du Oaxaca était la ville de Mexique qui commercialisait le plus les tortues au 20ème siècle, la chair et les œufs de tortues étaient des aliments très prisés par les communautés environnantes. Après avoir chassé pendant des années les tortues marines, la population locale a fini par cesser de poursuivre ces espèces protégées car la chasse marine de tortue a été interdite en 1990.  C’est d’ailleurs l’histoire du Mazunte où le premier musée du vivant a été construit afin de protéger ces chéloniens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous cherchez ?

A la Une