Salar d’Uyuni, le plus grand désert de sable du monde

Quand on parle de désert, l’image qui nous vient à l’esprit est un vaste étendu de sable qui s’étale à l’horizon. Ce qui n’est pourtant pas le cas du Salar d’Uyuni. Il s’agit du plus grand désert de sel au monde. Il n’y a pas longtemps, j’ai eu l’occasion de venir visiter en Bolivie, cet immense désert de sel lors d’une petite excursion en jeep. Et oui, c’est comme ça que j’ai découvert cette curiosité naturelle. Les guides proposent également des tours en minibus, mais c’est plus intéressant en jeep où l’on peut apprécier de près le phénomène. La deuxième curiosité du lieu est cet hôtel entièrement construit en sel qui se situe au centre du lac.

Un éblouissement total

2-jpg

Au cours de la visite, le port de lunettes de soleil haute protection est obligatoire dû à la réverbération des rayons de soleil sur la surface du désert. Personnellement, je trouve cet endroit fascinant, la blancheur qui s’étale à l’infini, la platitude parfaite, les petits cactus au-dessus des îlots dont l’île de corail d’Incahuasi.

Du sel partout

Uyuni08

Selon notre guide, ce désert est essentiellement composé de lithium, soit, un tiers des réserves exploitables de la planète. Pourtant, je ne me suis pas contenté de cette réponse, alors j’ai fait une petite recherche de mon côté. Ainsi, le Salar d’Uyuni renferme également de sels de bore, de chlorure, de potassium, de magnésium, de carbonate et sulfates de sodium et toutes ces ressources sont déjà exploitées. Une véritable richesse naturelle pour le pays.

Une découverte unique en son genre

photo-salar-de-uyuni

Le gigantesque miroir de Salar d’Uyuni

 

Les expéditions se déroulent généralement en saison sèche, mais seuls les véhicules tout terrain peuvent traverser la piste. Étant donné que j’ai visité le site juste avant l’été austral en novembre, je suis resté encore quelque temps pour admirer le désert sous l’effet de l’inondation. Un gigantesque miroir qui se formait au-dessus, un paysage merveilleux que je ne suis pas prêt d’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous cherchez ?

A la Une